12 novembre 2016

De Trump, des Indiens, bref : l'Amérique fantôme...

De Trump, des Indiens, bref : l'Amérique fantôme...    Trump élu. Léonard Cohen mort. Léonard Cohen, égérie folk des années 60, 70, auteur de la belle chanson 'Suzanne' (magnifiée en français par Pauline Julien). Y'a pas à dire : que de symboles ! Une nouvelle époque s'annonce. A la rédaction, nous sommes déçus de cette tournure des choses, nous ne sommes point surpris.  Enfin, que les extrêmes-droites par chez nous ne se réjouissent pas trop vite. Les U.S.A ne sont pas la France. Bien sûr, Marine Le... [Lire la suite]

12 juin 2016

La Black Pride de Paris du 15 au 17 juillet : un événement fondateur ?

  Du 15 au 17 juillet se tiendra la Paris Black Pride. De quoi s'agit-il ? D'un événement qui favorisera le dialogue sur l'importance de l'inclusion sociale et la visibilité des personnes LGBT de couleur en France et ailleurs en Europe. Pour les ignares : LGBT = Lesbiennes, Gays, Bisexuel(le)s, Transexuel(le)s Sur leur site, il est question d'hommage à deux personnalités de la culture 'black', 'lgbt'. Le bât blesse : si pour James Baldwin, cela semble naturel, on peut s'interroger sur le choix de Joésphine... [Lire la suite]
03 septembre 2015

Les migrations. Sujet plus que jamais d'actualité. ''LILY'', ''Mélangez-Vous'' , "Déracinés quand même''

  Pierre Perret "Lily" en acoustique chez C à vous - 14/05/2015 Pierre Perret "Mélangez-vous"   MC COCO - JANN HALEXANDER : Déracinés quand même L.M    
Posté par Luc_Melmont à 13:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
03 février 2015

Gilles Roucaute chante : "J'ai voté Front National"

En ces temps de dédiabolisation active du FN (qui n'a pas changé, les propos assumés récemment par certain(e)s sur l'inégalité des races l'ont hélas prouvé), une très belle chanson, simple, sans démagogie, pudique et...vraie...mais après tout si les Français éprouvent le besoin d'être racistes/xénophobes etc et de voter FN sans réfléchir aux conséquences, arrivera ce qui arrivera...mais il sera trop tard pour s'en mordre les doigts...en tout cas il est bon de voir que certains ne bafouent pas leurs convictions au nom du commerce, du... [Lire la suite]
Posté par Luc_Melmont à 18:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
10 mai 2014

Dans l'immensité de l'espace, le destin de Yël Chagall [bande dessinée 'Déracinés']

 Dans l'espace, personne ne vous entend crier. Personne ne vous entend pleurer. Personne ne vous entend aimer. Et c'est bien d'amour dont il est question dans la belle bande dessinée 'Déracinés'. La quête d'amour est une aventure de l'intime qui se mêle à une aventure plus grande, le destin de Yël Chagall, personnage intersexe (c'est très rare en bande dessinée, peut-être même une première), ni homme ni femme, les deux, âme tourmentée mais non résignée, qui sait que tôt ou tard elle devra s'assumer. Sa rencontre imprévue... [Lire la suite]
09 août 2013

Marly-Gomont forever : interview avec Kamini...

    C'est lors d'une discussion il y a deux mois avec un voisin sur la chanson et le rap que nous sommes parvenus à un avis similaire sur Kamini : ce gars-là est un artiste génial, certes, il est surtout le gars le plus atypique du paysage rap, mon collègue tenait à préciser 'le plus franchouillard des rappeurs', c'est pas faux. Kamini c'est la province, ses us et coutumes, ses délires, ses fractures, ses bons côtés, ses emmerdes, cette province souvent mal représentée dans les médias. Mais ce serait une image... [Lire la suite]
Posté par Luc_Melmont à 14:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

17 juin 2013

Paroles de 'Constat Amer', du rappeur Kery James. Ou quand le rap prouve qu'il peut atteindre des sommets...

CONSTAT AMER Je suis crevé, j'en ai marre de combattre les miens Je ne serais pas étonné qu'ils me tuent de leurs propres mains Nous, je veux y croire Mais j' 'ai bien peur que ce « nous » ne soit qu'illusoire Tous adeptes du chacun pour soi Personne ne nous respecte et je crois savoir pourquoi On est avares et divisés On se fait avoir, on ne forme même pas une communauté Préoccupés par le besoin Serait-on tous myopes, incapables de voir loin On veut pas le bien, on veut le gain Quitte à détruire l'' intérêt... [Lire la suite]
Posté par Luc_Melmont à 11:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
05 mai 2013

Le maire noir de Paris...

  Severiano de Heredia. C’est un nom qui parle à très peu de gens. En ces temps où on parle souvent de la diversité, peut-être un peu trop et de façon souvent galvaudée. La France du 19ième siècle n’était pas une France 100 pour 100 cent blanche 24 heures sur 24. Outre Alexandre Dumas, la personnalité métisse française la plus emblématique de ce siècle étrange, il y avait des milliers de Noirs, de Métis, dans les grandes villes, Paris, Nantes, Bordeaux, Marseille, des hommes, des femmes qui exerçaient différents métiers et... [Lire la suite]
Posté par Luc_Melmont à 21:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
16 juin 2012

Décryptage interview Libération : et dire qu'on croyait que c'était fini...musiques, préjugés et étiquettes...

Mais non. Ce n'est pas fini. Ce ne sera jamais fini. Les préjugés et les étiquettes ont la vie dure, la vie éternelle, bref la belle vie, à droite comme à gauche. J'en veux pour preuve Libération du lundi 11 juin 2012, pages 34/35. Il y est question du disque Black Box du musicien arrangeur français Nicolas Repac (Swing swing). Il 'remonte la piste archéologique noire'. On ne doute pas de la sincérité du projet, de la noblesse un brin trop appuyée de la belle ouvrage. On ne comprendra décidément pas ces artistes blancs... [Lire la suite]
14 juillet 2009

La Chanson et l'Ultra-Droite : entretien avec Docteur Merlin

La Chanson et l'Ultra-Droite : entretien avec  Docteur MerlinCeux et celles qui fréquentent régulièrement ce blog en apprécient, me disent-ils, la liberté de ton et l'absence de consensus à tout prix. Sans regret, j'affirmes ne pas être subjugué par Leny Escudero, je place Bécaud au niveau de Brel, je rêve d'une meilleure reconnaissance de Mireille Mathieu dans le panthéon français. Un de mes regrets est de ne pouvoir interviewer Colette Magny, icône inoubliable d'extrême-gauche, une grande dame qui imposait ses idées et... [Lire la suite]