Jann Halexander / live - PAPA, MUM/Le Sexe Triste/Moi qui Rêve[Concert Happy Bi'rthday]

 

Comme tant d'autres, il passe peu en radios, en web radios, à la télé, mais on finit par se dire qu'avec son esprit définitivement inclassable, un mélange de flamboyance et une façon d'en faire des tonnes, influencé par Pasolini et Poulenc, il l'a un peu cherché. Restent ses chansons aigres-douces, du 'Sexe triste' à 'Aucune Importance' et ses prestations scéniques troublantes, souvent sans micro, dans des théâtres et des cabarets sortis d'un film d'auteur des années 70. Et les clips, avec leurs forêts, leurs crépuscules. L'année 2016 aura été prolifique pour Jann Halexander. Sortie de plusieurs clips : 'Papa, Mum', 'Pars et Gogo II' (avec la comédienne Cécile Goguely), 'Les Couleurs de l'Automne' (une reprise de Vincent Ahn). Et puis le spectacle Affidavit : 13 dates pour un chanteur né un 13 septembre qui affiche 13 ans de carrière malgré tout, au compteur. 13 : son chiffre porte-bonheur comme semble l'indiquer la plaquette de présentation du spectacle ? En tout cas la dernière aura lieu le 8 octobre à Comédie Nation, à Paris, le chanteur sera accompagné par Sultana et Ouman Dee aux choeurs et Barbara Felettig à la guitare.  

5

6

7

9

11

12

 

L.M