John-Burroughs-ufo-awarded-damages

 

 Il y a certains sujets que je ne m'imaginais pas forcément mettre en valeur sur mon site. Non par mépris, ni manque d'intérêt, je n'y ai simplement pas pensé. Je dois déjà confesser que je mets ce site moins à jour qu'avant. Je continue de recevoir des sollicitations de labels, d'artistes en tout genre. Je reçois aussi des insultes, plus rarement. De la pub bas de gamme. Et aussi, certains artistes avec qui je noue une relation épistolaire, m'écrivent régulièrement pour me parler de tout. Leur enthousiasme peut être communicatif, et je les en remercie. On ne dira jamais à quel point internet est une fenêtre ouverte sur le monde. J'avais consacré, en 2013, un article au récit du journaliste Stéphane Allix qui racontait sa captivante plongée dans le milieu de l'ufologie, les questionnements que cela pouvait susciter, dans Extraterrestres, l'enquêteAlbin Michel, 2006. 

On peut s'insurger, en tant que spectateur, contre le silence malsain de BFM TV, I-Télé, France 24 et autant de chaînes pourtant connues pour leur empressement à couvrir des événements parfois banals. On aimerait voir les médias faire preuve d'originalité et peut-être aussi d'un certain sens moral. Alors que mardi, on apprenait la reconnaissance par le Great Barrington Historical Society and Museum d'une observation d'Ovni dans les années 60, ce mercredi 4 mars, le site OVNI DIRECT nous informe que le gouvernement US a reconnu un handicap causé par un ovni. Il est possible d'en prendre connaissance sur le lien suivant : http://ovnis-direct.com/le-gouvernement-us-reconnait-un-handicap-cause-par-un-ovni-5655454.html . A noter que le site Ovni Direct est probablement l'un des rares sites les plus complets et les plus neutres dans l'approche du phénomène OVNI. Il suffit de se souvenir qu'au moment de la disparation du vol MH370, des dizaines de sites n'hésitaient pas à évoquer la théorie OVNI pour expliquer cette disparation non-élucidée à ce jour (en tout, pas officiellement). Par contre, le site Ovni Direct est resté en retrait, prudent et n'a pas jugé utile de relater l'événement mystérieux dans ses pages. L'affaire Rendlesham, dont il est question ici, est une affaire complexe, plutôt sombre et évidemment perturbante. Je conseille la visite du lien du Mirror : http://www.mirror.co.uk/news/technology-science/science/british-ufo-encounter-gave-heart-5266589 . 

John-Burroughs-ufo-awarded-damages (1)

 Deux choses à noter au sujet de cette troublante histoire : 

. C'est la première fois que le gouvernement US reconnaît un handicap lié à un OVNI. Il reconnaît officiellement le fait OVNI. Pourtant, que des individus soient affectés par les effets d'un phénomène OVNI, ce n'est pas nouveau. Il y eut, à la même époque que l'affaire Rendlesham, le cas de  Betty Cash et Vickie Laandrum. Suite à l'observation rapprochée d'un OVNI le 29 décembre 1980 au Texas, leur état de santé se détériora. Les deux femmes développèrent un cancer probablement lié aux radiations du phénomène et décidèrent de porter plainte, prenant en compte le fait que les hélicoptères observés cette nuit là appartenant à l’armée. Pour elles il s’agissait d’une affaire liée à l’armée et à des expériences qui avaient été menées cette nuit là. Le procès eut lieu en 1986, ce sera un échec pour les deux femmes qui n’arrivèrent pas à démontrer que l’objet supposé, escorté par les hélicoptères appartenait bel et bien à l’armée. 

cash-burns

 . Ce qui choque, c'est une forme de silence de la part des médias habituels. Il n'est pas normal que les rares médias à relayer l'information, dans l'espace francophone, soient des sites internet spécialisés ufologie, ésotérisme, sens du karma, apologie d'une homéopathie douteuse (certains de ces sites ont une ligne éditoriale qui peut laisser perplexe). 

C'est pourtant un sujet très sérieux. Mais que voulez-vous, manifestement les journalistes de nos années 2000 sont plus à l'aise pour disséquer l'actualité de Nabilla que des sujets aussi troublants. Et vogue la galère. Par ce silence incompréhensible, surtout à une époque où tout se sait vite, les médias qui nous informent, qui font partie d'un paquet de chaînes pour lesquelles les citoyens français payent une redevance (ne pas l'oublier), déroulent le tapis rouge pour les théories conspirationnistes les plus délurées, les spéculations les plus folles et ralentissent une approche par le bon sens d'un phénomène suffisamment controversé en lui-même. On aimerait que des sites comme Rue89, Atlantico, Mediapart, si prompts à faire des recherches, des analyses de fond, des enquêtes de terrain aient le courage d'aborder aussi ce sujet (et de façon sérieuse). Mais on peut rêver. A mon sens, il est complètement irresponsable de laisser des sujets aussi brûlants dans les mains de sites qui s'autoproclament 'anti-pensée officielle', et dont les intentions ne sont pas toujours avouables.

Luc Melmont

 

Incident de Rendlesham Forest avec Laurent Chabin