Flyer Lionel Langlais

 

Nous évoquions son travail il y a quelques temps. Original, décalé, certainement pas jeune ringard, Lionel Langlais est la preuve que la chanson francophone existe encore et se porte bien sans renier le passé, certes, mais sans pour autant s'y enfermer. C'est avec plaisir que nous publions une interview décalée...Lionel Langlais se produit au Sentier des Halles, Paris, le 23 novembre!

1- Lionel Langlais, êtes-vous anglais ? Et si oui ? Que pensez-vous de l'Angleterre ? Si non, qu'avez-vous à nous raconter d'intéressant sur la Bolivie ?
Non je ne suis pas anglais. Quant à la Bolivie, je pense qu’il fait bon l’y vivre… 

2- Cette chanson du chat matou rappeur, je la considère vraiment comme un classique, mais j'ai peur de ne pas tout comprendre ? C'est vraiment une chanson sur les chats ? C'est une allégorie ? En avez-vous discuté avec des chats ? Qu'en ont-ils pensé ?
Dans leur ensemble, les chats avec qui j’en ai parlé ont tendance à la désapprouver. Il s’y sentent un poil dévalorisés, voire victimes d’une discrimination bestiale. 

3- Je suis très embêté car sur scène, vous avez la classe de Jacques Brel. Je suppose que vous été très influencé par Anne Sylvestre ? Ou Lady Gaga, peut-être ? (parce que les filiations ne sont pas toujours évidentes)

Effectivement tout ça n’est pas évident. En vérité, je suis le fils rentré de Paul Anka et de mylène Farmer 


4- Et la tendresse dans tout cela ?
La question est trop dure. 

5- Comment vous sentez-vous à l'approche de votre concert au Sentier des Halles ? Ce n'est pas rien...

Comme un amoureux transi à l’approche d’un rendez-vous avec une belle !


6- Vos projets ? 

Chanter, chanter, chanter, enregistrer mon deuxième album, chanter, chanter, chant…

7- Votre plat préféré (on n'échappe jamais à cette question...)

 Le plat de côte… 

 Copie_de_20110212_DSC_0063