ADELAIDE_4_large

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jusqu' à maintenant, force est de constater que les chanteurs, chanteuses, vivants ou morts, qu'ils aient écrit et chanté 500 ou 20 chansons laissent derrière eux en général 1 classique, LA chanson de leur carrière. Le nom de Jacques Debronckart (1934-1983) ne dit pas grand chose à grand monde de nos jours, mais quand on l'évoque, on pense à une chanson, belle : Adélaïde. Belle, grâce à la musique. Grâce à la voix. Grâce au texte. Grâce à l'audace du thème, audace et originalité puisqu'il est question de l'Australie. Australie, Afrique du Sud, Nouvelle-Zélande, Argentine, grandes nations aux grandes histoires de l'hémisphère austral sont peu prisées des chanteurs à textes qui évoquent plutôt France, évidemment, Espagne, Russie, Allemagne, Italie, U.S.A. Est-ce pour cela que cette chanson est davantage restée dans les mémoires que d'autres du même artiste (Je suis comédien, Ma mère était espagnole etc...)

113782440

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Texte poignant sur ces gens qui quittent un pays pour un autre en y laissant souvenirs et surtout un peu de leur âme. Texte ô combien toujours actuel, dans une Europe où des millions de citoyens ont du mal à admettre que nous sommes liés les uns aux autres et que la terre appartient à tous et à toutes. Vaste problème, belle chanson, mais "que" chanson...

DEBRONCKART_dans_les_bars

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Adélaïde (1965)

Qu'ils soient d'ici où de n'importe quel parage
Moi j'aime bien les gens qui sont de quelque part
Et portent dans leur cœur une ville ou un village
Où ils pourraient trouver leur chemin dans le noir
Voilà pourquoi Jean de Bordeaux, François de Nantes
Voilà pourquoi Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
J'aime tant vous entendre parler de chez vous.

[Refrain] :
Quand le dernier verre se vide
Dans les bars d'Adélaïde
On a le cœur qui se vide aussi
Lorsque l'on pense au pays !

Chaque premier janvier on dit c'est la dernière
La dernière année que je passe en Australie
Et le premier janvier suivant nous voit refaire
Même serment qui sombre à son tour dans l'oubli
Ca serait pourtant le moment de revoir nos plages
Car les pays se ressemblent de plus en plus
Et dans dix ans nous trouverons dans nos villages
Des distributeurs de hot-dog au coin des rues !

Le whisky parait acide
Dans les bars d'Adélaïde
Lorsque l'on garde au palais
Le souvenir du Beaujolais

Et dans vingt ans sans avoir revu nos falaises
Citoyens d'Australie conscients de leurs devoirs
A nos enfants nous apprendrons la langue française
Mais leur accent ne sera pas celui du terroir
Alors dis-moi de nos vingt ans François de Nantes
De nos vingt ans Laurent le gars du Canigou
Pierre le Normand et toi Joël de la Charente
Nos vingt ans d'aujourd'hui vous en souviendrez-vous ?

[Refrain]

jacques_debronckart_chanson_francaise

 

 

 

 

 

http://www.dailymotion.com/video/x46gro_jacques-debronckart-adelaide_music
Cette chanson et le répertoire de l'artiste ont également été repris, et en beauté s'il vous-plaît, par l'artiste Christian Camerlynck...

christian_camerlynck

 

 

 

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jacques_Debronckart
Site officiel : http://www.debronckart.fr/jacques%20debronckart.htm


Luc Melmont